Instruments de Musique Anciens Modernes et Occasions

 

Achat-Vente-Expertise-Estimation-Lutherie

 

 

William Petit Mob: 06 13 12 43 22 wpetit@sfr.fr

 

Accueil

Expertise

Pourquoi

Comment

Conseil

Contact

 

Instruments à vent Bois

Clarinettes

Hautbois

Cor-Anglais

Bassons Français

Bassons Heckel

Sarrusophones

Musettes-Cornemuses

 

Flûtes

Flûtes Baroques

Flûtes à bec

Flûtes Louis Lot en Argent

Flûtes Louis Lot en Bois

Flûtes Piccolo Louis Lot

Flûtes Clair Godfroy

Flûtes Auguste Bonneville

Flûtes en Bois Boehm

Flûtes en Argent Boehm

 

Saxophones Selmer,Leblanc,SML

Sax Sopranino

Sax Soprano

Sax Alto

Sax Ténor

Sax Baryton

Sax Basse

 

Saxophones Adolphe Sax

Adolphe Sax Soprano

Adolphe Sax Alto

Adolphe Sax Tenor

Adolphe Sax Baryton

 

Instruments à vent Cuivres

Cornets-Trompettes

Trombones

Ophicleides-Bugles à Clés

Serpents-Serpents Forveille

Cors Naturel-Cors à Pistons

 

Instruments à cordes

Guitare Classique

Guitare Romantique

Guitare Jazz

Guitare Lyre-Vielle à Roue

Harpe

Archet

Violon-Viole d'amour-Quinton

 

Mandolines

Mandolines Luigi Embergher

Mandolines Raffaele Calace

Mandolines Gelas

Mandolines Vinaccia

Mandolines Divers

 

Divers

Instruments Divers

En ce moment !!

Liens

Retour

Contact

Charles-Joseph Sax, se lance rapidement, et avec succès, dans la fabrication d'instruments de musique.

Il exploite, dans la "rue Neuve", un important atelier. Il acquiert une réputation telle qu'en 1815, il installe aussi un atelier à Bruxelles, Guillaume 1er d'Orange le nomme facteur de la Cour, et lui confie le soin de doter d'instruments les musiques des régiments belges.

 

Charles-Joseph Sax fabrique des instruments à vent en bois et en cuivre, même des violons et des pianos.

Il prend une douzaine de brevets et il perfectionne ses instruments. Il participe avec succès à de nombreuses expositions où il obtient des distinctions flatteuses.Loin de méconnaître les aspirations de son fils, Charles-Joseph Sax fait de celui-ci son apprenti qui, dès son jeune âge, prend conscience de l'importance de son travail. En 1853, Charles-Joseph Sax rejoindra son fils à Paris, Adolphe Sax l’inventeur du saxophone.

 

Le maître deviendra l'ouvrier qui sera d'ailleurs chargé de fabriquer des saxophones, jusqu'à sa mort, en 1865.

 

Exceptionnelle flûte de Charles Joseph Sax

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Accueil