Old Musical Instruments

 

Buying-Selling Early Musical Instruments

 

 

William Petit 45 Rue Desgranges 93100 Montreuil France Tel : 00.33.(0)1.43.62.75.42  Mob: 06 13 12 43 22 wpetit@sfr.fr

 

Home  

Appraisal

Why

How

Conseil

Contact

Saxophones Selmer

Sopranino

Soprano

Alto

Tenor

Baryton

Bass

Saxophones Adolphe Sax

Soprano

Alto

Tenor

Baryton

Flûtes

Flûtes by Thomas Lot

Silver flûtes by Louis Lot

Wooden flûtes by Louis Lot

Piccolos flûtes by Louis Lot

Flûtes by Clair Godfroy

Flûtes by Auguste Bonneville

Recorders XVIII em Century

Other Wooden Flûtes

Other Silver Flutes 

Woodwind

French Bassoons

Heckel Bassoons

Clarinets

Sarrusophones

Oboes

English-Horns

Musettes-Bigpipes

Brasswind

Cornets

Trombones

Ophicleides

Bugles-Keys

Serpents

Natural-Horns

Mandolins

Luigi Embergher

Raffaele Calace

Gelas

Vinaccia

Miscellaneous

Strings

Classical Guitars

Romantic Guitars

Jazz Guitars

Lyre Guitars

Harps

Hurdy-Gurdy

Bow

Violin-Viola d'Amore-Quinton

Miscellaneous

Miscellaneous

Prices

Links

Home

Partition offerte à Andréa Favel pour son Prix au conservatoire de musique et de déclamation en 1851

 

Eugénie Claudine DUCLAEIRFAIT dite Andréa FAVEL Soprano française (17 janvier 1831 - 08 septembre 1902)

Epouse à Paris le 11 septembre 1869 Louis LACOMBE, compositeur.

Au Conservatoire de Paris, elle obtint en 1851 un 1er accessit d’opéra et un second prix d’opéra-comique.

Elle chanta à l’Opéra-Comique de 1852 à 1855.

C'était une cantatrice d'un réel talent et qui a trop prématurément quitté la scène.

Elle a publié une Méthode de chant.

 

Sa carrière à l'Opéra-Comique

Elle a débuté le 05 janvier 1852 dans Nina ou la Folle par amour.

Elle a chanté les Voitures versées Madame de Melval, 1852, 1854.

Elle a créé le 07 septembre 1852 le Nabab (Corilla) de Fromental Halévy ; le 18 août 1854 l'Opéra au camp (Madame Favart) d'Alphonse Varney ; le 05 juillet 1855 l'Anneau d'argent de Louis Deffès.

M. Louis Lacombe a épousé en secondes noces une cantatrice, Mlle Andréa Favel, qui fit pendant quelques années partie du personnel de l'Opéra-Comique, où elle acquit une certaine réputation.

Elle avait fait ses études au Conservatoire, d'où elle était sortie avec un second prix d'opéra-comique et un accessit d'opéra (1851).

Elle quitta de bonne heure le théâtre, pour se livrer à l’enseignement.

Cette artiste distinguée a publié sous ce titre la Science du mécanisme vocal et l'art du chant une sorte de court traité de chant accompagné de nombreux exercices, qui avait paru d'abord dans un journal spécial, la Chronique musicale.

Elle a signé cet ouvrage du nom de Mme Louis-Lacombe. 

             

Andrea Favel - Louis Lacombe - Pere Lachaise